Page d'accueil
21 NOVEMBRE

Bulletin Santé

Prenez votre santé en main avec notre bulletin d'information. Demeurez informé et en bonne santé!

Abonnez-vous!

Santé digestive

Fissure annale

Une fissure anale ou fissure in ano est une déchirure de la paroi du canal anal inférieur. Elle peut être l'une des nombreuses causes de douleur anale. Le segment inférieur du canal anal est une région dont la peau est extrêmement sensible et qui peut envoyer des signaux douloureux assez intenses quand elle est endommagée.

Les fissures anales apparaissent d'abord sous la forme d'une ulcération causée par une diarrhée ou quelquefois par l'évacuation de selles particulièrement importantes. Dans beaucoup de cas, l'anus est déjà le siège d'irritations chroniques causées par un autre facteur. La majorité des fissures anales disparaissent assez rapidement et entraînent rarement des complications prolongées.

Les symptômes comportent une douleur aiguë et un peu de sang rouge vif durant l'émission des selles.

Les symptômes d'une fissure se reconnaissent à la douleur aiguë survenant dans l'anus durant la défécation, et souvent par la présence d'une petite quantité de sang rouge vif qui tache le papier hygiénique. Les fissures anales ne saignent généralement pas abondamment.

Quelquefois, un autre type de douleur peut apparaître quand une fissure devient profonde et chronique (elle ne se guérit pas). Elle commence quelques minutes après la défécation par un endolorissement sourd dans l'anus et le bassin, et elle peut persister 1 heure ou 2 heures puis s'estomper graduellement. Cette douleur est liée aux fissures chroniques, et elle est due au spasme du muscle du sphincter interne (l'un des petits muscles de l'anus). Elle peut s'avérer plutôt débilitante, car la personne touchée a l'impression que son anus est le siège d'une entorse par distension récurrente et il lui est de plus en plus difficile de tenir un emploi.

La plupart des personnes atteintes d'une fissure anale ne ressentent une douleur accompagnée de quelques petits filets de sang qu'au cours de l'émission des selles. Une fois la défécation terminée, la douleur s'apaise après quelques minutes. Il est important de souligner que l'épanchement de sang associé aux fissures anales est rouge vif et accompagné d'une douleur ou d'une sensibilité de l'anus. Un saignement foncé, plus abondant et ne s'accompagnant d'aucune douleur, doit faire l'objet d'une consultation médicale.

Le traitement est simple : bien souvent la fissure disparaît toute seule.

Le traitement des fissures anales est généralement assez simple. Dans la grande majorité des cas, la fissure disparaît sans aucun traitement. Quand elle ne disparaît pas spontanément, un changement dans les habitudes alimentaires et les pratiques d'hygiène peut atténuer une inflammation anale soupçonnée d'être la cause sous-jacente de la fissure.

Les mesures ci-après pourraient soulager l'irritation siégeant au niveau du canal anal :

  • bain de siège – asseyez-vous dans une baignoire d'eau chaude (environ 46 °C) 3 à 4 fois par jour pour 15 minutes à la fois;
  • évitez d'appliquer des crèmes ou des onguents, de l'amidon de maïs, du talc ou une autre poudre, de l'hamamélis, ou tout autre produit sur ou dans l'anus;
  • soyez bien hydraté en buvant assez de fluide tout en vous abstenant de boire du café et de l'alcool;
  • ne repoussez pas le besoin d'aller à la toilette, car les selles s'assèchent lorsqu'elles restent trop longtemps dans le côlon, ce qui rend la défécation plus difficile;
  • augmentez la quantité de fibres dans votre alimentation en mangeant plus de légumes, de fruits, de grains entiers, de graines et de noix;
  • un laxatif granulé à base de fibres alimentaires, comme Metamucil, peut parfois aider à augmenter le volume des selles (seulement 1 cuillerée à café par jour). Les selles molles sont associées à une plus grande pression rectale, ce qui retarde la cicatrisation.

Les fissures anales chroniques et douloureuses peuvent être traitées à l'aide d'un simple procédé chirurgical.

Quand les fissures anales sont chroniques et profondes (habituellement après plusieurs semaines ou quelques mois) au point de causer une douleur sourde dans le bassin longtemps après le passage d'une selle, un traitement plus énergique pourrait être indiqué. À l'heure actuelle, le meilleur traitement pour ce trouble est une petite intervention chirurgicale dénommée sphinctérotomie latérale interne (SLI). Pour effectuer une SLI, le chirurgien sectionne le sphincter interne afin de réduire la pression dans le canal anal et de prévenir les spasmes du sphincter.

Habituellement, la fissure anale guérit en quelques jours bien que le chirurgien n'opère pas directement sur celle-ci. L'opération se fonde sur des résultats de recherches très intéressants selon lesquels le canal anal des personnes souffrant de fissures anales chroniques a tendance à subir une pression excessive (une constriction), et une petite réduction de la pression favorise la cicatrisation de la fissure. Aujourd'hui, les recherches démontrent que cela s'avère être très efficace et comporte des risques minimes. C'est une petite opération aux résultats étonnants, et pour les personnes qui ont enduré des douleurs intenses après chaque selle – parfois pendant des mois ou des années – ce peut être un cadeau du ciel.

La sphinctérectomie latérale interne peut souvent être pratiquée sous anesthésie locale; toutefois, dans certains cas, elle doit se dérouler à l'hôpital sous anesthésie générale ou spinale. Le choix dépend de certaines particularités anatomiques du patient, de son attitude et de celle de son chirurgien ainsi que de l'expérience de celui-ci. Le procédé chirurgical ne touche pas à la portion externe, beaucoup plus grande, du sphincter; des changements mineurs ou de courte durée peuvent influer sur la maîtrise des mouvements de l'anus après une SLI.

Dans la plupart des cas de fissure anale, il ne sera pas nécessaire d'opérer. De simples mesures de précaution, comme les changements préconisés en matière d'habitudes alimentaires et de pratiques d'hygiène suffiront pour remédier au problème.

Michael E. Pezim, MD 
en collaboration avec l'équipe clinique de MediResource




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens