Page d'accueil
Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Infections et virus

Je suis infecté au VIH

—Brian Conway, MD, FRCPC, révision assurée par l'équipe médicale de MediResource

Découvrir que l'on souffre d'une maladie grave n'est jamais une partie de plaisir. Jusqu'à récemment, l'infection à VIH était considérée comme une maladie terminale. Heureusement, grâce aux récentes percées réalisées en matière de traitement, de nouveaux espoirs sont permis. Mais jusqu'à quel point est-il permis d'espérer? À quoi peut-on s'attendre aujourd'hui quand tombe le diagnostic d'infection au VIH ?

Obtenir du soutien

D'abord, il importe de se rappeler que les gens réagissent aux mauvaises nouvelles de façons différentes : tristesse, colère, dépression ou même déni du problème. Il n'existe pas d'approche unique, bonne ou mauvaise. Toutefois, vous ne devriez pas composer avec cette nouvelle seul : vous pouvez obtenir de l'aide. À titre de personne nouvellement infectée, vous devrez prendre des décisions importantes quant au traitement médical, au travail et aux relations personnelles. Parlez-en à votre partenaire, à vos amis, à un membre de la famille, ou obtenez des conseils professionnels.

Sous les soins d'un médecin

En plus d'un soutien personnel, il est essentiel d'obtenir rapidement des soins médicaux. Trouvez un médecin ou un fournisseur de soins de santé en qui vous avez confiance : ce dernier pourra d'abord déterminer si vous avez souffert de complications graves qui exigent immédiatement une attention spécialisée. Des soins spécialisés sont facilement accessibles partout en Amérique du Nord. Ne tardez pas - à cette étape, vous devriez pouvoir vous rétablir complètement si vous bénéficiez de l'attention médicale appropriée.

Une fois que votre état a été stabilisé ou si vous vous portez généralement bien, vous subirez une série de tests pour évaluer votre état de santé et la progression de l'infection. Ces tests comprendront des mesures de vos cellules sanguines (une numération sanguine complète) ainsi qu'une évaluation du fonctionnement de votre foie et de vos reins. Vous serez testé pour d'autres infections qui pourraient exiger des traitements particuliers (p. ex. : hépatite virale, syphilis ou toxoplasmose). Vous passerez également un test cutané et une radiographie pulmonaire pour déterminer si vous avez été exposé à la tuberculose.

Tests sanguins du VIH

Les deux tests sanguins les plus importants que vous passerez sont la numération des cellules CD4 (numération des cellules T auxiliaires, numération des lymphocytes T auxiliaires) et l'analyse de la charge virale plasmatique (test de la charge virale).

Numération des cellules CD4

La numération des cellules CD4 est une mesure du système de défense de l'organisme. Le VIH infecte les cellules CD4 et au fil du temps, les détruit lentement. En réalité, le problème avec le VIH n'est pas tant le virus en lui-même, mais le fait qu'il empêche l'organisme de se défendre efficacement contre nombre d'infections courantes. La numération des cellules CD4 aide à déterminer les risques que vous soyez souffrant dans un avenir prochain. En termes généraux, si votre numération de cellules CD4 est inférieure à 200, vous devriez faire preuve de prudence et signaler immédiatement tout nouveau symptôme à votre médecin. Sachez quelle est votre numération cellulaire. Votre médecin a besoin de ce renseignement pour vous traiter adéquatement.

Analyse de la charge virale

L'analyse de la charge virale est une mesure de la quantité de VIH présents dans votre sang. Cette charge peut être très faible ou très élevée (elle peut atteindre jusqu'à 40 millions de copies du virus dans chaque millilitre de votre sang). Si la charge virale est élevée, il existe des traitements efficaces qui pourraient l'abaisser à un point tel que des tests ultérieurs ne détecteraient plus de virus dans votre sang. Toutefois, cela ne signifie pas que l'on peut être guéri du VIH; c'est une indication qu'avec un traitement approprié, il est possible de tenir en bride la maladie, peut-être indéfiniment. Généralement, plus la charge virale est élevée, meilleures sont les chances de progression de la maladie dans un avenir rapproché.

Ensemble, votre numération de CD4 et votre charge virale aideront votre médecin à savoir dans combien de temps la maladie s'aggravera si vous ne recevez pas de traitements médicamenteux anti-viraux.

Planifiez vos soins

Utilisez les renseignements recueillis pendant cette évaluation initiale pour planifier vos soins. Si vous n'avez jamais eu l'hépatite A ou B, discutez avec votre spécialiste au sujet de la nécessité de vous faire vacciner contre ces maladies qui peuvent être particulièrement graves combinées au VIH. Songez à vous faire vacciner pour prévenir la grippe ou la pneumonie. Enfin, vous pourriez avoir besoin de médicaments spéciaux si vous avez été exposé à la tuberculose ou si vous avez une faible numération de cellules CD4.

Traitements antiviraux

Ensuite, vous pourriez envisager des traitements antiviraux. Prenez le temps de recueillir tous les renseignements nécessaires pour prendre une décision éclairée quant à votre traitement. Comme il s'agit d'un domaine hautement spécialisé, votre médecin pourrait vous diriger vers un spécialiste doté d'une vaste expérience en traitements anti-VIH qui pourra choisir pour vous les meilleures combinaisons médicamenteuses possibles. Il est possible que nous ne puissions jamais guérir l'infection à VIH; néanmoins, il n'est pas exclu que nous puissions tenir en échec la maladie pendant de nombreuses années.

Prenez la situation bien en mains

Tout ce processus peut être très stressant. La plupart des gens considèrent qu'il est préférable de se faire accompagner par un ami ou un être cher à chaque étape. Il est également possible qu'un certain nombre de groupes communautaires de lutte contre le SIDA soient actifs dans votre région. Ces groupes offrent conseils, soutien ou tout simplement un point de vue différent.

L'infection à VIH n'est plus la condamnation à mort automatique qu'elle a déjà été. Si vous prenez le contrôle de vos soins et que vous cherchez de l'aide, vous pourriez avoir de nombreuses années productives devant vous. En somme, à maints égards



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

Sondage sur l'hépatite C

Recherchez-vous des informations sur l'hépatite C? Votre avis nous intéresse!

Aidez-nous à vous fournir de l’information adaptée à vos besoins. Répondez à notre enquête et courez la chance de gagner une carte-cadeau de 25 $ utilisable chez Shoppers Drug Mart® / Pharmaprix®.

Voulez-vous répondre à notre questionnaire?

*Le questionnaire sera affiché dans un onglet séparé.

Oui, après ma visite   Non, merci