Page d'accueil

Réduction du risque d'AVC

AVC et fibrillation auriculaire : présentez-vous un risque?

AVC et fibrillation auriculaire : présentez-vous un risque?

S'il existait un problème médical qui triplerait ou même quadruplerait votre risque d'AVC, n'aimeriez-vous pas le savoir? Cet état pathologique, c'est la fibrillation auriculaire (FA), et vous pourriez présenter un risque.

La FA est le type de battements cardiaques irréguliers le plus fréquent : il touche environ 350 000 Canadiens. Jusqu'à 1 personne souffrant de FA sur 3 ne présente aucun symptôme, ce qui les empêche même de savoir qu'elles en souffrent!

La FA est l'une des principales causes de l'AVC. Elle provoque jusqu'à 15 % de tous les AVC et un tiers des AVC chez les personnes de plus de 60 ans. La FA entraîne des contractions ou des battements désorganisés des cavités supérieures du cœur. Le sang s'accumule alors dans le cœur, où il peut former des caillots. Ces caillots de sang peuvent se déplacer dans la circulation sanguine vers le cerveau, où ils peuvent couper le débit sanguin et provoquer un AVC.

Il n'y a toutefois pas que de mauvaises nouvelles. Les personnes souffrant de FA peuvent réduire considérablement leur risque d'AVC en suivant le plan de traitement de leur médecin visant à gérer leur FA et à réduire leur risque de subir un AVC à cause d'un caillot de sang.

Il existe différentes options de traitement pour la FA et vous pouvez collaborer avec votre médecin pour trouver un plan qui vous convienne. La FA peut être prise en charge par les médicaments ou des procédures spéciales visant à envoyer des impulsions électriques contrôlées pour maîtriser le rythme cardiaque. Des changements vers un mode de vie sain peuvent aussi vous aider à bien vivre avec la FA. Votre médecin peut aussi recommander un médicament pour réduire votre risque d'AVC provoqué par un caillot de sang.

Malheureusement, nombreux sont ceux qui ne suivent pas ces étapes pour réduire leur risque d'AVC, car ils ne savent pas qu'ils souffrent de FA. En faites-vous partie? Voici comment déterminer si vous souffrez peut-être de FA. Bien que certaines personnes souffrant de FA ne présentent aucun symptôme, d'autres peuvent manifester les symptômes* suivants :

  • Palpitations (rythme cardiaque irrégulier ou rapide)
  • Douleur, raideur ou inconfort thoraciques
  • Étourdissements, vertiges ou évanouissements
  • Faiblesse et fatigue
  • Essoufflement ou se fatiguer facilement après un exercice
  • Transpiration
  • Nausées

*Cette liste comprend les symptômes fréquents de la FA, mais ne constitue pas une liste exhaustive de tous les symptômes possibles. Certaines personnes peuvent présenter d'autres symptômes de la FA qui ne sont pas mentionnés ci-dessus.

Si vous présentez l'un de ces symptômes, parlez à votre médecin pour déterminer si vous souffrez de FA et, le cas échéant, pour discuter de la façon de réduire votre risque d'AVC.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens