Page d'accueil
Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:
Ressources
Est-ce que j’ai la grippe?
Répondez par « oui » ou par « non » à quelques questions qui vous permettront d'arriver à un diagnostic et de trouver la voie de la guérison.

Grippe (saisonnière)

Les mythes sur la grippe en pleine lumière

Les mythes sur la grippe en pleine lumière

Au début de presque toutes les saisons grippales, une rumeur court sur la grippe – et elle se propage plus facilement maintenant par l'intermédiaire des courriels ou Internet. Pensez-vous connaître la vérité sur la grippe? Voici une mise en lumière de quelques mythes la concernant. 

Mythe sur la grippe : « Je me suis déjà fait vacciner et par conséquent j'ai une protection contre la grippe. »
Réalité : Il est vrai que le vaccin antigrippal confère une protection contre la grippe, mais elle n'est pas 100 % efficace pour tout le monde. Si le vaccin contient un virus qui ressemble beaucoup aux souches qui circulent cette année, alors la vaccination peut prévenir la grippe pour approximativement 70 % à 90 % des personnes en santé. Cela signifie aussi toutefois que même si vous vous faites vacciner contre la grippe, vous courez le risque de la contracter (mais dans ce cas-là, vos symptômes seront moins intenses).

En outre, vous devez attendre environ 2 semaines avant que le vaccin ne vous protège pleinement, par conséquent vous risquez d'être encore vulnérable au virus de la grippe après votre vaccination.

Il apparaît parfois une souche de virus si différente de celles des années précédentes que nous n'avons qu'une immunité limitée à cette souche, c'est ce qui s'est produit en 2009 avec le virus du type H1N1. Certaines années, il peut arriver que l'efficacité d'un vaccin antigrippal ne soit pas aussi bonne qu'espéré en raison d'une « disparité » entre les souches de virus utilisées dans le vaccin (dont la composition est basée sur les prévisions d'experts) et les souches en circulation dans la communauté. Donc, même la vaccination contre la grippe ne vous empêche pas de contracter la grippe. 

Les aînés et les personnes au système immunitaire affaibli ne tirent pas toujours pleinement parti des bienfaits d'un vaccin antigrippal parce que leur organisme ne répond pas aussi bien à cette vaccination que celui d'un adulte en santé. Ce qui revient à dire que ces personnes conservent une certaine vulnérabilité à la grippe, et à ses complications en dépit de la vaccination antigrippale.

Si vous vous êtes fait vacciner, mais que vous avez contracté la grippe malgré tout, examinez les traitements contre la grippe dont vous pouvez vous prévaloir. Les médicaments antiviraux peuvent écourter la durée de la grippe lorsqu'ils sont pris dans les 48 heures qui suivent l'apparition de ses symptômes. Vous devriez apprendre à reconnaître les symptômes précoces de la grippe afin de vous procurer un traitement dès que possible. Si vous courez un risque de complications grippales, consultez votre médecin dès que vous observez les symptômes de la grippe.

Mythe sur la grippe : « Je peux laisser la grippe suivre son cours. »
Réalité : Pour la plupart des personnes en santé, la grippe suivra son cours en les rendant malades pendant environ 7 ou 10 jours puis en disparaissant d'elle-même. Toutefois, pour certaines personnes la grippe est une infection qui s'avère plus grave et qui peut entraîner d'autres affections comme une pneumonie, une infection des sinus, une bronchite ou une infection de l'oreille. Elle peut également aggraver les affections médicales préexistantes (comme l'asthme ou une insuffisance cardiaque congestive) et augmenter le risque d'hospitalisation. Pour les personnes qui présentent un risque élevé, la vaccination antigrippale est une mesure de prévention d'une grande importance ainsi que la capacité de reconnaître précocement les symptômes grippaux. Ces personnes devraient alors consulter leur médecin qui pourrait leur recommander des médicaments antiviraux. Les médicaments antiviraux peuvent écourter la durée de la grippe quand ils sont pris dans les 48 heures qui suivent l'apparition de ses symptômes.

Mythe sur la grippe : « Les antibiotiques et les produits à base de plante médicinale font effet dans le traitement contre la grippe. »
Réalité : La grippe est provoquée par le virus Influenza. Son traitement exige donc l'emploi de médicaments qui sont d'une bonne efficacité contre les virus, on nomme ces médicaments des antiviraux. Par ailleurs, les antibiotiques combattent les infections causées par des bactéries, elles sont différentes des virus.

Les produits à base de plantes médicinales ont longtemps été utilisés pour aider à traiter des affections comme la grippe et le rhume banal. Des études ont été menées sur l'échinacée, le ginseng, la vitamine C et le zinc dans le but d'étudier leurs effets sur une infection par la grippe. Certains indices permettent de penser que quelques-uns de ces produits pourraient s'avérer utiles dans la prévention ou le traitement du rhume banal. Il n'existe malheureusement pas de preuves suffisantes pour établir leur efficacité dans le traitement contre la grippe.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens