Page d'accueil

Ménopause

Garder la forme

Du bon dans les aliments « mauvais pour vous »

Du bon dans les aliments « mauvais pour vous »

Quelques aliments sont condamnés sans raison valable. Tenez, le chocolat, la viande de bœuf et le fromage par exemple – nous les appelons nos péchés mignons et nous les blâmons pour notre taux de cholestérol élevé, nos problèmes cardiaques et l'élargissement de notre tour de taille. Mais sont-ils vraiment si mauvais pour nous?

Zannat Reza, diététiste à Toronto, fait le point sur 5 aliments soi-disant mauvais qui sont en fait bons pour votre santé.

Le chocolat

Désigné comme l'ennemi public nº 1 par les personnes qui font attention à leur santé, son action peut ne pas être aussi nocive que nous le pensons, annonce Reza.

Bien que le chocolat abonde en matières grasses, en calories et en sucre, elle souligne qu'il contient également du flavanol, l'un des antioxydants qui combattent le cancer et les maladies cardiaques. Quelques chercheurs avancent aussi que le chocolat remonte le moral : il renferme un acide aminé appelé tryptophane que le corps utilise pour produire la sérotonine, l'hormone qui met de bonne humeur. Une des études a même révélé que la prise d'une once de chocolat noir par jour aidait à réduire la pression artérielle de 2 à 3 mmHg.

Choisissez

  • Le chocolat noir : il est plus pur, moins graisseux et plus nutritif – faites-le fondre puis versez-le sur des fraises, des bananes et bien d'autres fruits encore.

Évitez

  • Le chocolat blanc ou les barres de chocolat qui se trouvent près des caisses dans les supermarchés, ils sont remplis de guimauve, de nougat et de fourrages graisseux.

Les œufs

Selon Reza, il est permis de craquer pour les œufs. Ils sont peut-être riches en cholestérol, mais leur consommation n'a généralement pas un effet néfaste sur le taux de cholestérol de la plupart des gens. Les personnes ayant des problèmes cardiaques, ou un taux de cholestérol élevé, devraient consulter leur médecin pour savoir combien elles peuvent en consommer.

Les œufs sont également faibles en gras et apportent des éléments nutritionnels essentiels sous forme de vitamines, de minéraux et de protéines.

Choisissez

  • Des œufs durs, à la coque ou pochés au mode de cuisson faible en calories.
  • Les œufs accompagnés de pain complet grillé, de fruits ou de légumes.

Évitez

  • Les œufs frits au bacon, aux saucisses, au jambon et accompagnés de pommes de terre sautées.

Le fromage

« Quelques personnes se soucient de la teneur en graisses saturées du fromage, mais dans l'ensemble, le fromage est très nutritif », fait remarquer Reza.

Le fromage est riche en calcium, en protéines, en vitamine A, en magnésium, en phosphore, en zinc et en autres éléments nutritifs, ajoute-t-elle et, comme il présente en plus l'avantage de renforcer la solidité des os, il aide à prévenir l'ostéoporose.

Choisissez

  • Des fromages comme le cheddar et la mozzarella – « Ils sont goûteux, par conséquent vous ne ressentez pas le besoin d'en manger beaucoup », affirme Reza.
  • Le fromage accompagné de craquelins ou de fruits comme le raisin, les pommes ou les baies.

Évitez

  • Le fromage reconstitué en tranches.
  • Les fromages allégés et non gras – ils sont moins goûteux et nous avons tendance à en manger davantage.

La viande de bœuf

De nombreuses personnes lui reprochent sa teneur en graisses saturées et en cholestérol, mais la viande de bœuf contient également 14 nutriments essentiels parmi lesquels prédominent le fer, la vitamine B12 et le zinc, souligne Reza.

« Le bœuf joue un rôle important dans le développement du cerveau et le fonctionnement convenable des facultés intellectuelles », dit-elle. Rappelons qu'en ce qui concerne l'apport quotidien de viande et de substituts, le Guide alimentaire canadien recommande 2 portions pour les femmes et 3 pour les hommes.

Choisissez

  • Des coupes de bœuf maigres bordées d'une couche de graisse minimale.
  • De la viande hachée maigre.
  • De la viande de bœuf nourri à l'herbe – sa teneur en graisses saturées et en cholestérol est plus faible, tandis que sa teneur en acides gras oméga-3, qui protègent le cœur, est plus élevée.

Évitez

  • Les biftecks d'aloyau veinés de gras ainsi que les côtes de bœuf.
  • Les biftecks enduits de beurre et de sauces à la crème.

Les noix

Ce n'est pas noix d'être mordu de noix ! Elles sont peut-être riches en lipides, dit Reza, mais il s'agit de gras mono-insaturé – le genre qui abaisse le cholestérol, comme celui que l'on retrouve dans les olives et l'huile de colza. Elles contiennent aussi de la vitamine E et des acides gras oméga-3 qui combattent la maladie cardiaque et le cholestérol élevé.

« Quand on en mange modérément – une poignée par jour – les noix sont très bonnes pour vous, » assure Reza.

Choisissez

  • Une poignée de noix non salées, grillées à sec ou non traitées comme collation.
  • Des noix pour agrémenter vos salades, vos céréales ou vos yogourts.
  • Le beurre d'arachide naturel, fabriqué sans sucre, sans sel et ne contenant aucun autre additif.

Évitez

  • Les aliments à forte teneur lipidique comme la glace ou les carrés au chocolat garnis de noix.

Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens