Page d'accueil

Ménopause

Garder la forme

Le point sur les boissons au goût du jour

Le point sur les boissons au goût du jour

Les meilleurs athlètes, les sportifs du dimanche et les habitués des boîtes de nuit raffolent des boissons sportives et énergisantes – mais obtiennent-ils vraiment un coup de fouet ?

Lola O'Rourke, diététiste à Seattle, dit que les boissons soi-disant « fonctionnelles » qui promettent d'augmenter l'endurance et la lucidité à flots, sont issues d'un battage publicitaire – et pourraient même vous nuire et non pas vous aider.

Ici, O'Rourke fait le point sur ces boissons débordantes d'énergie.

Boissons sportives, boissons énergisantes – quelle est la différence ?

Les boissons sportives comme Gatorade et Powerade rechargent le corps en remplaçant les matériaux que les muscles ont utilisés pendant l'exercice physique. Elles sont conçues pour les athlètes qui désirent réapprovisionner leur corps après une activité physique importante, mais elles sont également en vogue parmi les consommateurs moyens.

Des boissons énergisantes comme Rockstar, Full Throttle et Cocaine, contiennent des stimulants dont l'usage est licite comme la caféine, des glucides, des herbes, quelquefois du sucre, et elles sont mises sur le marché à l'intention des adolescents, des étudiants et des joueurs sportifs.

Quels ingrédients devrions-nous rechercher ?

Les boissons sportives contiennent généralement du sucre, de l'eau et des électrolytes (qui renferment du sodium, du potassium, du phosphate, du calcium et du magnésium). O'Rourke nous conseille de choisir celles qui ont une plus faible teneur en sucre.

Les boissons énergisantes contiennent habituellement de la caféine, quelquefois du sucre, des acides aminés comme la taurine et des herbes comme le guarana, le ginseng et le ginkgo biloba – quelques-uns de ces ingrédients sont mieux connus que d'autres. Selon la diététiste, notre choix devrait se porter sur des boissons ayant une plus faible teneur en caféine et nous devrions effectuer une recherche sur les ingrédients avant de consommer les boissons qui les contiennent.

Qui devrait les consommer ?

Les meilleurs athlètes qui produisent un effort physique intense pendant une période prolongée peuvent tirer profit des boissons sportives admet O'Rourke, mais les athlètes du dimanche et les consommateurs moyens n'en ont pas besoin pour vaquer à leurs occupations quotidiennes.

Jusqu'à ce que davantage de renseignements soient obtenus sur les ingrédients qui étayent la promotion des boissons énergisantes, il est préférable de les éviter ou de les consommer avec modération, conseille O'Rourke.

Quels risques présentent-elles ?

Les athlètes qui comptent beaucoup sur les boissons sportives pourraient s'intoxiquer et se rendre malades si leur équilibre électrolytique se trouve perturbé, précise O'Rourke.

Les meilleurs athlètes, les sportifs du dimanche et les habitués des boîtes de nuit raffolent des boissons sportives et énergisantes – mais obtiennent-ils vraiment un coup de fouet?

Lola O'Rourke, diététiste à Seattle, dit que les boissons soi-disant « fonctionnelles » qui promettent d'augmenter l'endurance et la lucidité à flots, sont issues d'un battage publicitaire – et pourraient même vous nuire et non pas vous aider.

Ici, O'Rourke fait le point sur ces boissons débordantes d'énergie.

Boissons sportives, boissons énergisantes – quelle est la différence?

Les boissons sportives comme Gatorade et Powerade rechargent le corps en remplaçant les matériaux que les muscles ont utilisés pendant l'exercice physique. Elles sont conçues pour les athlètes qui désirent réapprovisionner leur corps après une activité physique importante, mais elles sont également en vogue parmi les consommateurs moyens.

Des boissons énergisantes comme Rockstar, Full Throttle et Cocaine, contiennent des stimulants dont l'usage est licite comme la caféine, des glucides, des herbes, quelquefois du sucre, et elles sont mises sur le marché à l'intention des adolescents, des étudiants et des joueurs sportifs.

Quels ingrédients devrions-nous rechercher?

Les boissons sportives contiennent généralement du sucre, de l'eau et des électrolytes (qui renferment du sodium, du potassium, du phosphate, du calcium et du magnésium). O'Rourke nous conseille de choisir celles qui ont une plus faible teneur en sucre.

Les boissons énergisantes contiennent habituellement de la caféine, quelquefois du sucre, des acides aminés comme la taurine et des herbes comme le guarana, le ginseng et le ginkgo biloba – quelques-uns de ces ingrédients sont mieux connus que d'autres. Selon la diététiste, notre choix devrait se porter sur des boissons ayant une plus faible teneur en caféine et nous devrions effectuer une recherche sur les ingrédients avant de consommer les boissons qui les contiennent.

Qui devrait les consommer?

Les meilleurs athlètes qui produisent un effort physique intense pendant une période prolongée peuvent tirer profit des boissons sportives admet O'Rourke, mais les athlètes du dimanche et les consommateurs moyens n'en ont pas besoin pour vaquer à leurs occupations quotidiennes.

Jusqu'à ce que davantage de renseignements soient obtenus sur les ingrédients qui étayent la promotion des boissons énergisantes, il est préférable de les éviter ou de les consommer avec modération, conseille O'Rourke.

Quels risques présentent-elles?

Les athlètes qui comptent beaucoup sur les boissons sportives pourraient s'intoxiquer et se rendre malades si leur équilibre électrolytique se trouve perturbé, précise O'Rourke.

Elle ajoute que les boissons énergisantes posent de plus grands risques encore.

« L'association d'un excès de caféine et d'herbes mal connues peut être dangereuse », de dire O'Rourke. La caféine peut aussi favoriser la perte de calcium osseux.

Elle explique que le mélange des boissons énergisantes, aux propriétés stimulantes, avec de l'alcool, aux propriétés dépressives – une tendance parmi les habitués des boîtes de nuit et des fêtes nocturnes – envoie des messages mixtes au système nerveux, et que des problèmes liés au cœur pourraient survenir.

Existe-t-il d'autres possibilités?

Notre régime alimentaire nous fournit tout ce qui est nécessaire à notre hydratation, énergie et acuité d'esprit, explique O'Rourke.

Les joueurs sportifs peuvent avoir recours à l'eau pour prévenir une déshydratation et aux fruits ou aux laits frappés aux fruits pour faire des réserves de glucides et de protéines dont ils ont besoin pour supporter la fatigue, ajoute-t-elle encore.

L'eau et les aliments complets feront l'affaire pour toute autre personne, dit-elle.

« Un régime alimentaire équilibré en eau, en aliments complets, en aliments riches en fibres, en protéines et en fruits contenant des antioxydants, procure les nutriments dont vous avez besoin pour garder l'esprit vif et vous sentir revigoré ».


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens