Page d'accueil

Polyarthrite rhumatoïde

Arthrite

L'atténuation de la gêne

L'atténuation de la gêne

L'arthrite est une affection chronique qui exige habituellement un traitement de longue durée. Quelques personnes connaissent des périodes de rémission, c'est-à-dire sans douleur. Mais si vous ressentez de la douleur, vous devez aborder ce problème. Il existe heureusement des médicaments qui peuvent procurer du soulagement.

Pour les cas de polyarthrite rhumatoïde, les médecins recommandent souvent des médicaments comme :

  • des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS (par ex. l'ibuprofène, le naproxène);
  • des médicaments antirhumatismaux modificateurs de la maladie ou ARMM (par ex. l'hydroxychloroquine, les sels d'or oraux et injectables, la sulfasalazine, la D-pénicillamine, le méthotrexate);
  • des agents biologiques ou modificateurs de la réponse biologique (par ex. l'adalimumab, l'anakinra, l'étanercept, l'infliximab);
  • des corticostéroïdes (par ex. la prednisone).

Ces médicaments peuvent s'avérer utiles dans le soulagement des symptômes de la polyarthrite rhumatoïde, y compris la douleur et l'inflammation. L'action des AINS et des corticostéroïdes maîtrise les symptômes et soulage l'inflammation, tandis que celle des ARMM et des modificateurs de la réponse biologique atténue les signes et les symptômes tout en freinant l'évolution de l'affection.

Comme tous les médicaments, les préparations utilisées pour soigner la polyarthrite rhumatoïde sont susceptibles de générer des effets secondaires. Selon vos antécédents médicaux, certains de ces médicaments pourraient ne pas vous convenir. Il importe de consulter votre médecin, ou un pharmacien, au sujet de la possibilité d'effets secondaires et de la façon de les prendre en charge. Comme pour tout autre médicament, posez des questions à votre médecin ou à un pharmacien sur les effets secondaires possibles et sur ce que vous pouvez faire pour les prévenir ou les réduire au minimum.

Outre les médicaments, la physiothérapie pourrait s'avérer utile pour maintenir autant que possible la souplesse et la force de vos articulations.

Lorsqu'il s'agit de soigner l'arthrose, les médecins adoptent des méthodes légèrement différentes, car la douleur n'a pas la même origine que celle de la polyarthrite rhumatoïde. Ils emploient des médicaments aux effets anti-inflammatoires, comme les AINS et les corticostéroïdes, mais dans beaucoup de cas, la douleur peut être maîtrisée par l'acétaminophène, qui n'est pas un anti-inflammatoire. À l'occasion, ils prescrivent également des injections de stéroïdes qui se donnent directement dans les articulations douloureuses.

D'autres thérapies sont utilisées, notamment des produits de santé naturels comme la glucosamine et la chondroïtine. Ces produits peuvent prendre jusqu'à 6 semaines pour produire des effets et pourraient être déconseillés pour certaines personnes (comme en présence d'un diabète).

Des traitements physiques non médicamenteux ont également leur place, notamment la physiothérapie et le port d'un appareil orthodontique qui stabilise l'articulation et l'empêche de bouger. En outre, une perte de poids pourrait concourir au soulagement de la pression exercée sur des articulations porteuses comme les hanches et les genoux. Les personnes atteintes d'une forme plus grave d'arthrite pourraient avoir recours à une intervention chirurgicale.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Guide pour la discussion avec le médecin Plan de traitement Le saviez-vous ?
Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens