Page d'accueil

Incontinence urinaire

Incontinence : évitez ses déclencheurs

Incontinence : évitez ses déclencheurs

Avez-vous l'impression de toujours être sur le point de piquer un sprint vers les toilettes ? Vous en avez assez d'être à la recherche des toilettes partout où vous allez ? Vos déplacements en voiture consistent-ils surtout d'une suite d'arrêts aux toilettes ? Votre cas n'est pas unique. L'incontinence est une affection accaparante. D'une persistance à toute épreuve, elle interrompt toutes vos activités pendant le jour et vous empêche de vous reposer tranquillement pendant la nuit... en vous obligeant à courir aux toilettes.

La caféine n'est pas l'alliée des personnes atteintes d'incontinence. Diurétique et stimulatrice de la vessie, la caféine peut engendrer un besoin subit et irrésistible d'uriner. L'alcool agit aussi comme un stimulateur de la vessie et un diurétique - et sa consommation peut provoquer une recherche effrénée des toilettes les plus proches. Les diurétiques exercent une action qui augmente la production d'urine et accélère le remplissage de la vessie. En définitive, vous ressentez soudainement le besoin impérieux d'utiliser les toilettes. En général, vous devriez ingérer des liquides avec modération si vous souffrez d'incontinence. Une trop grande quantité de liquides dans un trop bref espace de temps pourrait surcharger la vessie et causer des fuites. Il faut noter que si votre consommation de liquides est insuffisante, votre urine contiendra un taux élevé de sels susceptibles d'irriter une vessie sensible, et vous risquez d'aggraver votre problème. Ne manquez pas de boire une quantité appropriée de liquides - presque tout le monde a besoin de 6 ou 8 verres de liquides par jour.

Parmi les déclencheurs habituels de l'incontinence, on retrouve : les boissons gazeuses, les édulcorants artificiels, le chocolat, le sirop de maïs et les aliments épicés. Ces substances peuvent irriter la paroi de la vessie et déclencher sa vidange. Le sucre raffiné (blanc), les agrumes, les tomates, le café et le thé décaféinés peuvent être très mauvais pour une vessie irritée et aggraver l'incontinence. Les fumeurs pourraient constater que leur toux chronique accroît la pression sur les fibres musculaires du sphincter du col vésical (à l'entrée de la vessie) et empire l'incontinence.

Vous pouvez consommer des liquides qui peuvent vraiment calmer l'irritation de votre vessie. L'eau, le jus de pomme et le jus de raisin sont des boissons qu'une vessie sensible tolère bien.

Vous apprendrez peut-être avec étonnement que les médicaments sont fréquemment à l'origine d'un cas d'incontinence. Les hypotenseurs, les médicaments cardiaques, les relaxants musculaires, les sédatifs, les diurétiques (les pilules qui augmentent l'excrétion de l'urine) et les antidépresseurs sont tous des déclencheurs possibles de problèmes de la vessie. Même des médicaments en vente libre comme les antihistaminiques et les remèdes contre le rhume peuvent aggraver l'incontinence.

Si vous souffrez d'enflure des pieds, des chevilles ou des jambes, vous avez peut-être remarqué que vous devez aller aux toilettes plus souvent quand vous êtes en position couchée. Lorsque vous êtes dans cette position, le cœur peut attirer plus facilement les liquides accumulés dans les régions enflées et accélérer le passage de l'eau dans les reins. Une surélévation des pieds pour 1 heure avant d'aller au lit peut vraiment vous aider. Votre corps aura ainsi amplement le temps d'éliminer l'excès de liquide attiré des régions enflées, et vous pourrez vous mettre au lit sans craindre qu'une vessie pleine vous dérange toute la nuit.

Vous constaterez qu'éviter les déclencheurs susceptibles d'aggraver votre incontinence est une façon simple et efficace d'essayer de prendre en charge un trouble qui a souvent tendance à conditionner votre vie. Imaginez votre vie libérée de la nécessité d'élaborer vos parcours en fonction des toilettes qui les jalonnent. Découvrez vous-même ce qui cause l'incontinence.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens