Page d'accueil
22 NOVEMBRE

Bulletin Santé

Prenez votre santé en main avec notre bulletin d'information. Demeurez informé et en bonne santé!

Abonnez-vous!

Santé digestive

Apo-Famotidine

(famotidine)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La famotidine appartient à la classe de médicaments appelés H2-antagonistes ou antagoniste des récepteurs histaminiques H2. Elle s'utilise dans le traitement des ulcères gastriques et duodénaux (intestinaux), du reflux gastro-œsophagien (RGO), et des affections associées à une sécrétion excessive d'acide gastrique, comme le syndrome de Zollinger-Ellison. Elle réduit la quantité d'acide sécrété par l'estomac.

La famotidine vendue sans ordonnance s'utilise dans le traitement des affections nécessitant une réduction de l'acide gastrique, comme l'indigestion, les brûlures d'estomac ou les aigreurs ou irritations d'estomac. Elle peut servir aussi à prévenir l'apparition de ces symptômes lorsqu'ils accompagnent la consommation d'aliments ou de boissons, y compris les symptômes nocturnes.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Comprimés : La dose varie entre 20 mg et 40 mg au moment du coucher et entre 20 mg et 40 mg deux fois par jour selon le trouble traité. Ce médicament peut être pris avec ou sans aliments. Les personnes âgées et celles qui ont une fonction rénale affaiblie pourraient nécessiter des doses plus faibles ou des intervalles plus longs entre les doses.

  • La dose de famotidine recommandée dans le traitement de l'ulcère duodénal est de 40 mg, à prendre au coucher pendant 4 à 8 semaines; cette durée peut être abrégée en cas de cicatrisation de l'ulcère. Le traitement se poursuit habituellement après la cicatrisation de l'ulcère, à la dose de 20 mg une fois par jour pendant 6 à 12 mois.
  • La dose généralement employée dans le traitement de l'ulcère gastrique bénin est de 40 mg, à prendre une fois par jour au coucher, pendant 4 à 8 semaines; cette durée peut être abrégée en cas de cicatrisation de l'ulcère.
  • Pour le traitement du syndrome de Zollinger-Ellison et des affections similaires, la dose varie selon le patient, mais, en général, la dose initiale est de 20 mg, toutes les 6 heures.
  • Pour soulager les symptômes du RGO ou pour prévenir la réapparition de celui-ci, la dose habituelle est de 20 mg deux fois par jour. Pour traiter les lésions œsophagiennes liées au RGO, la dose habituelle est de 40 mg deux fois par jour.

Lorsqu'on emploie la préparation en vente libre pour traiter l'indigestion, les brûlures d'estomac, les aigreurs ou les irritations gastriques, la dose habituelle pour les adultes et les enfants de 12 ans ou plus est de 10 mg à 40 mg une fois par jour. Pour prévenir l'apparition de symptômes associés à l'ingestion de certains aliments ou breuvages, prenez la dose 10 à 15 minutes avant de manger ou boire les aliments associés à ceux-ci. La dose maximale est de 40 mg par 24 heures. N'utilisez pas la famotidine de cette façon pendant plus de 2 semaines sans consulter un médecin.

Injection : La préparation injectable de famotidine peut être utilisée dans les hôpitaux dans des circonstances particulières, quand le patient ne peut pas avaler de comprimé. La famotidine injectable est administrée habituellent à la dose de 20 mg toutes les 12 heures, par voie intraveineuse (dans une veine).

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Entreposez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Conservez l'injection au réfrigérateur entre les températures de 2 °C et 8 °C, à l'abri de la lumière et ne la laissez pas geler. Gardez-les hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Ce médicament est offert sous forme de comprimé dosé à 10 mg, 20 mg et 40 mg.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la famotidine ou l'un des ingrédients du médicament;
  • une allergie à d'autres agents qui réduisent la sécrétion gastrique appelés antagonistes des récepteurs H2 (par ex. la ranitidine, la cimétidine, la nizatidine).

Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens