Page d'accueil
Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Santé masculine

Alopécie

(Chute des cheveux ou des poils, Calvitie)

Description

Le terme alopécie s'applique à la chute des cheveux ou des poils de n'importe quelle partie du corps quelle qu'en soit la raison. Il y a plusieurs formes d'alopécie, allant de la raréfaction des cheveux à la calvitie. On classifie l'alopécie en 2 grandes catégories. Dans l'alopécie non cicatricielle, les follicules pileux sont toujours vivants et les cheveux peuvent pousser. Dans l'alopécie cicatricielle, les follicules pileux sont détruits et ne peuvent produire d'autres cheveux.

L'alopécie diffuse (des cheveux clairsemés) touche le plus fréquemment les aînés, tant les hommes que les femmes.

L'alopécie androgénique, également connue sous les appellations « calvitie masculine » et « alopécie féminine » peut toucher les personnes plus ou moins âgées. Elle est d'origine génétique, ce qui signifie que des antécédents familiaux d'alopécie androgène constituent un facteur prédisposant. Cette forme d'alopécie est liée à une quantité excessive d'hormones mâles (les androgènes) autour des follicules pileux, empêchant la croissance capillaire tant pour les hommes que pour les femmes qui y sont plus susceptibles après la ménopause, lorsque leur organisme produit moins d'hormones femelles.

La plupart des cas de calvitie sont attribuables à l'alopécie androgénique. Environ 50 % des hommes âgés de 50 ans, et 15 % des femmes qui n'ont pas encore atteint la ménopause présentent une alopécie androgénique plus ou moins prononcée.

La pelade ou alopecia areata se caractérise par quelques plaques dégarnies sur le cuir chevelu où la repousse des cheveux est toutefois possible. La pelade est plus fréquente dans certaines familles et elle apparaît souvent pendant l'enfance. Il semble que cette chute de cheveux soit liée à un trouble immunitaire, c'est-à-dire que les défenses naturelles de l'organisme attaquent par erreur ses propres tissus. Une fois que la chute des cheveux s'est produite, une nouvelle repousse est bloquée pendant des semaines ou des mois à ces endroits-là. Ce type d'alopécie touche parfois les personnes qui sont atteintes d'autres maladies « auto-immunes » comme certaines maladies thyroïdiennes, le lupus et l'anémie pernicieuse. Quelquefois la pelade peut entraîner une calvitie totale (alopecia totalis) ou une chute totale des poils corporels (alopecia universalis).

L'effluvium télogèneest une forme de perte de cheveux souvent associée à la grossesse, à l'utilisation de médicaments, au stress et à certains régimes alimentaires ou interventions chirurgicales. Elle est caractérisée par le passage d'une plus grande quantité de cheveux à la phase de repos (télogène), au cours de laquelle les cheveux sont prêts à tomber. Ce type d'alopécie s'améliore habituellement spontanément après quelques mois. Cette réaction disparaît habituellement, mais elle peut devenir chronique sans repousse des cheveux.

L'alopécie cicatricielle est une forme de perte de cheveux qui provoque la formation de zones cicatricielles où les cheveux ne repousseront pas. Ce type d'alopécie peut être causée par différents facteurs. La mycose, par exemple, peut laisser des plaques d'alopécie permanente.

Causes

L'alopécie a de multiples causes possibles. La chute des cheveux - temporaire ou permanente - peut être déclenchée par plusieurs facteurs, à savoir des allergies, des substances irritantes, des toxines, des brûlures, des blessures et des infections. Nous savons aussi que certains médicaments (surtout les stéroïdes anabolisants), une insuffisance rénale chronique, la radiothérapie et la chimiothérapie peuvent aussi entraîner la chute des cheveux. La perte de cheveux peut parfois être causée par une surdose de vitamine A, une anémie ferriprive, une dysfonction de la glande thyroïde, la fièvre, un déséquilibre hormonal ou par une grossesse.





Symptômes et Complications

La raréfaction des cheveux est le symptôme le plus évident de l'alopécie androgénique. L'alopécie masculine touche d'abord la couronne ou les tempes, ou les deux. Les hommes ont également tendance à avoir le front qui se dégarnit. Pour les femmes, la perte de cheveux s'amorce sur la partie supérieure de la tête. Les hommes deviennent parfois complètement chauves, mais en général les femmes ne perdent pas tous leurs cheveux.

La pelade se remarque par une chute soudaine de cheveux qui forme de petites plaques arrondies sur le cuir chevelu. Parfois, ce sont les poils faciaux ou corporels qui tombent de cette façon. Les ongles de ces personnes peuvent être parsemés de petites marques ou présenter de petites dépressions en forme de coupe. Ce trouble évolue souvent par poussées entre lesquelles les cheveux et les poils repoussent.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens