Page d'accueil

Fertilité

Cancer du testicule



Description

Le cancer du testicule est le cancer le plus souvent diagnostiqué chez les hommes de 15 à 29 ans. L'incidence de cette affection a augmenté graduellement au cours des des dernières décennies. Par ailleurs, cette forme de cancer semble plus fréquente chez les hommes de race blanche par comparaison à ceux d'origine africaine.

Dans la plupart des cas, la découverte du cancer du testicule se fait par l'auto-examen des testicules, habituellement après un traumatisme ou un coup porté à la région génitale.

On distingue deux types de cancer testiculaire : les séminomes (30 %) et les non-séminomes (70 %).

Causes

La cause du cancer du testicule est encore inconnue. Voici certains facteurs de risque pour cette maladie :

  • des antécédents familiaux de cancer du testicule;
  • des antécédents personnels de cancer du testicule;
  • le tabagisme;
  • une cryptorchidie (testicules non descendus).

Certaines études suggèrent que l'infertilité est un facteur de risque pour le cancer du testicule, mais ce n'est pas prouvé. Il n'y a pas d'association entre le cancer du testicule et la vasectomie, le régime alimentaire ou les traumatismes.





Symptômes et Complications

Les symptômes du cancer du testicule comprennent :

  • la présence d'une masse indolore dans le testicule (fréquent);
  • une douleur sourde dans l'aine ou l'abdomen (peu fréquent);
  • l'agrandissement du testicule (fréquent);
  • une douleur, une gêne ou une sensation de « lourdeur » dans le scrotum (les bourses) (peu fréquent);
  • une douleur ou une gêne dans le testicule (peu fréquent).

Occasionnellement, les symptômes proviennent de la propagation de la maladie à un autre organe, comme des bosses dans le cou, une toux à cause de la présence du cancer dans les poumons, une douleur dorsale causée par la présence du cancer dans les os et, dans de rares cas, des problèmes neurologiques.

Le traitement du cancer testiculaire peut entraîner des complications diverses. La radiothérapie peut provoquer des troubles de l'érection (par ex. obtenir et maintenir une érection), alors que la chimiothérapie est associée à un risque de stérilité.

De plus, les hommes ayant déjà eu un cancer du testicule semblent exposés à un risque plus élevé de leucémie et d'autres cancers.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens