Page d'accueil

Santé sexuelle

Cancer du sein

(Cancer mammaire)

Description

Le sein féminin est composé de glandes mammaires et de canaux galactophores (servant à acheminer le lait vers le mamelon) qui sont entourés de tissu graisseux et de tissu conjonctif. Une croissance anarchique des cellules dans l'un ou l'autre de ces tissus peut provoquer le cancer du sein.

Le cancer du sein est la forme de cancer féminin la plus répandue. Il survient généralement à un âge plus précoce que les autres formes de cancer, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. La probabilité de cancer du sein augmente de façon spectaculaire avec l'âge : 13 femmes sur 1 000 femmes quadragénaires; 23 femmes sur 1 000 femmes quinquagénaires; 29 femmes sur 1 000 femmes sexagénaires; 31 femmes sur 1 000 femmes septuagénaires.

Les cas de cancer du sein masculin sont rares et représentent moins de 1 % de tous les cas. Par contre, le cancer du sein féminin occupe le 2e rang parmi les causes de décès lié au cancer.

Causes

Les cellules de l'organisme se reproduisent tout au long de la vie afin de remplacer de façon ordonnée les cellules des tissus qui se sont détériorés. Le cancer du sein, comme toutes les formes de cancer, survient lorsque ce processus est compromis et que les cellules commencent à se diviser à un rythme inhabituellement rapide.

Il n'y a pas une cause unique ni un seul déclencheur du cancer du sein. En fait, certains facteurs de risque qui accroissent la probabilité de cette maladie ont été définis :

  • l'âge – le cancer du sein atteint plus fréquemment les femmes de plus de 50 ans;
  • les antécédents familiaux – si la mère ou la sœur d'une femme a été frappée de cette affection avant la ménopause, 1 ou 2 gènes liés au cancer du sein pourraient être en cause;
  • des antécédents de cancer du sein;
  • des antécédents familiaux de cancer des ovaires;
  • l'âge au moment de la première grossesse – les femmes qui n'ont pas eu d'enfant ou celles qui ont donné naissance à leur premier enfant quand elles avaient plus de 30 ans;
  • l'âge auquel les menstruations se sont établies – des menstruations survenant à un jeune âge (soit moins de 12 ans);
  • l'apparition tardive de la ménopause – l'interruption du cycle menstruel après l'âge 55 ans accroît le risque de cancer du sein;
  • le tabagisme – des études récentes semblent indiquer que le risque de cancer du sein avant l'âge de 50 ans est 70 % plus élevé pour les femmes qui commencent à fumer de façon régulière dans les 5 ans qui suivent l'apparition des menstruations que pour les non-fumeuses;
  • des seins denses;
  • une radiothérapie au thorax, surtout si elle a été reçue avant l'âge de 30 ans;
  • la consommation d'alcool joue un rôle multiplicatif dans le risque d'un cancer du sein;
  • une hormonothérapie substitutive (œstrogènes et progestérone) accroît légèrement le risque après 5 ans de traitement;
  • les contraceptifs oraux augmentent légèrement le risque s'ils sont pris pendant plusieurs années;
  • une obésité qui s'accompagne d'une consommation excessive de calories et de matières grasses.

L'augmentation du risque de cancer du sein associée aux facteurs précités est souvent assez faible sur le plan statistique. En fait, pour la plupart des femmes, le seul facteur de risque est leur âge, quand elles ont plus de 50 ans. Toute inquiétude à ce sujet doit être abordée avec le médecin.





Symptômes et Complications

L'apparition d'une bosse ou d'une masse dans un sein est découverte 9 fois sur 10 au cours d'un auto-examen. Il n'y a généralement aucune douleur, mais la masse peut provoquer une sensation inhabituelle à l'endroit où elle est située.

Lorsqu'une tumeur apparaît dans les canaux galactophores, la taille ou la forme du sein peut changer. En outre, le mamelon peut entrer vers l'intérieur ou la peau peut se rétracter, entraînant ainsi la formation d'une fossette. L'apparition d'une bosse ou d'une enflure dans l'aisselle, ou encore d'une rougeur ou d'un gonflement du sein sont d'autres symptômes.

Un sein sur lequel apparaît une éruption cutanée rougeâtre doit être évalué pour éliminer la présence d'un cancer du sein, même en l'absence d'une bosse.

Ces transformations peuvent constituer des signes précoces du cancer du sein, mais elles peuvent aussi indiquer un autre trouble non cancéreux. En fait, environ 8 masses sur 10 sont non cancéreuses. Il faut toutefois consulter un médecin pour repérer précisément la cause exacte de la bosse.

La complication la plus grave du cancer du sein est la formation de métastases. Les métastases apparaissent lorsque certaines des cellules d'une tumeur se détachent et se déplacent vers d'autres parties du corps, en passant par les vaisseaux sanguins ou les vaisseaux lymphatiques, pour envahir les tissus à des endroits parfois éloignés. Lorsque des métastases sont formées à partir de cellules du cancer du sein, elles se situent le plus souvent dans les ganglions lymphatiques, les poumons, le foie, les os, le cerveau et la peau. Plusieurs années peuvent s'écouler – même après le diagnostic et le traitement du cancer du sein – avant l'apparition du cancer disséminé à partir de la tumeur initiale.

Au moment où les métastases sont découvertes, le cancer s'est probablement déjà disséminé à d'autres endroits, même si ces tumeurs ne sont pas dépistées.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens